En poursuivant la navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Protection de l'environnement

Eliminer la Notion de Déchet® conditionne la protection de notre environnement, de la réduction de carbone au ralentissement de la déforestation.

Une philosophie de déchets

Les déchets n'existent pas dans la nature. Dans un système naturel, chaque déchet généré par un organisme devient utile à l’autre. Par exemple, les crottes de renard peuvent fertiliser un arbre fruitier se trouvant à proximité, l'arbre fruitier pouvant ainsi devenir source de nourriture pour un oiseau.

L’oiseau peut ensuite devenir un repas pour le renard et ainsi de suite. Toutes les productions générées dans notre système sont utilisées, rien n’est laissé au gaspillage.

Avec la création de matières synthétiques, l’Homme a rompu cette harmonie cyclique et naturelle. Alors que le plastique et autres matières synthétiques nous ont permis d’être productifs et innovants, lorsque ces derniers atteignent la fin de leur vie, ils deviennent des déchets inutiles qui ne laissent pas de place au cycle naturel de la nature dont nous vous parlions plus tôt.

Nous voyons des poissons avec des estomacs remplis de matière plastique mais aussi des oiseaux fabricants des nids avec des mégots de cigarette. Le problème s’est d’autant plus aggravé ces dernières années que nous avons une tendance à consommer à l’excès.

L'accès rapide et abordable à tellement de biens et de produits, ajouté à l'accroissement démographique global et notre culture de surconsommation nous ont conduit à une crise globale des déchets.


L’impact des déchets

Durant les 100 dernières années, la quantité de déchets produits par l’humanité a augmenté de près de 10.000%. On estime qu’un quart de ce volume considérable finit dans les océans formant de gigantesques vortex de déchets. Puisque seul un faible pourcentage est recyclé, la majorité des déchets est enfouie déversant du méthane et d’autres substances toxiques au fil du temps. Si ces déchets ne sont pas enterrés, ils sont généralement brûlés dans des incinérateurs. Même si ces incinérateurs produisent un peu d’énergie réutilisable, ils détruisent dans le processus toute la valeur inhérente aux matériaux constitutifs des déchets.

Recyclable vs. non-recyclable

La principale raison pour laquelle la plupart de nos déchets sont envoyés dans les décharges et vers les incinérateurs alors que quelques-unes de nos productions sont recyclées (lorsqu'elles peuvent l'être), est liée à l’économie du gaspillage. C’est simplement plus cher de collecter et de recycler des déchets que de les envoyer à la décharge ou à l’incinérateur, tout simplement car nous autorisons cette démarche à ne pas être chère.

Le rôle de TerraCycle dans le recyclage du non-recyclable

TerraCycle applique l’Elimination de la Notion de Déchet® en rendant les produits non-recyclables, recyclables. Nous rendons cela possible en offrant des programmes de recyclage gratuits, qui sont financés par des marques soucieuses de l'environnement, mais aussi en proposant des programmes payants financés par des consommateurs respectueux de leur environnement. En somme, nous apportons des solutions circulaires pour presque toutes les catégories de déchets.

TerraCycle et la protection de l'environnement

Vos déchets envoyés à TerraCycle ne finiront pas dans les décharges et dans les centres d'incinération. A la place, de nouvelles matières et produits seront faits à partir des déchets que vous avez collectés, réduisant ainsi l'extraction de nouvelles matières. Cette réduction d'impact n'est pas faible ; pour un produit moyen, plus de 90% de l'impact environnemental provient de l'extraction et le raffinage de ses matières premières.

Ce que TerraCycle ne fait pas : les solutions linéaires

​L’incinération des ordures convertit les déchets en cendres, gaz et chaleur (qui est parfois transformée en électricité). Bien que l’incinération ne remplace pas complétement l’enfouissement, elle réduit le volume de déchets enfouis. A ce titre elle est souvent considérée comme une meilleure option. Cependant, l’incinération n’est pas une solution circulaire car la valeur intrinsèque des déchets est détruite dans le processus. TerraCycle n’incinérera aucun des déchets collectés.

Une décharge est un espace utilisé pour enterrer les déchets. C’est la forme la plus ancienne de traitement des déchets. Historiquement, les décharges ont été les méthodes de traitement des déchets les plus courantes et le sont encore dans de nombreux pays. TerraCycle n’enfouira aucun des déchets collectés.

Hierarchy of waste infographic

Comment éviter la génération de déchets dès le début

Il y a des moyens qui existent pour nous aider à aborder un mode de vie plus naturel : acheter consciencieusement, acheter durable, acheter d'occasion, ou tout simplement ne pas acheter du tout. Voici quelques moyens simples pouvant être mis en œuvre pour que notre consommation individuelle ait un plus petit impact sur la nature.

Nous, consommateurs sommes en grande majorité responsables de la notion de déchets. Si nous n’achetons pas, il n’y aura plus de déchet.

Lorsque nous achetons quelque chose, nous incitons activement la fabrication de ce produit. Alors que quand nous n'achetons rien, nous «votons» pour que ce produit soit fabriqué en moins grande quantité.

Si tous ensemble, nous changeons le message que nous lançons quotidiennement (c’est-à-dire changer nos habitudes d’achat), à court terme, nous pouvons régler la crise globale des déchets et de nombreux autres problèmes environnementaux. Commençons par acheter des choses qui résultent de productions utiles plutôt qu’inutiles, achetons durable et d'occasion. Avant d’acheter quelque chose tout court, peut-être nous pouvons tous se poser cette  question « ai-je vraiment besoin de ceci ? »